Les drones et leur fiabilité ? Des solutions ?

Mai 13th

2014

Author By admin
CategoryPosted in les drones et leur fiabilité
Comments Comments 0

Les drones et leur fiabilité ? Des solutions ?

A force d’entendre dans les médias qu’un drone c’est craché, qu’il aurait pu faire des blessés et que le pilote n’était pas agrée DGAC, je lance une discussion ouverte sur mon blog…

Avoir une licence pour piloter un drone et être agrée DGAC est à notre avis chose importante pour encadrer la profession, mais, ne serait il pas plus intéressant de travailler sur des drones moins dangereux pour les prises du vues aérienne à proximité d’un public ?

Un drone qui est mal réglé ou mal monté se crachera avec ou sans licence théorique d’ULM, ne serait il pas plus intéressant d’obliger les pilotes à effectuer un contrôle technique ou des révisions obligatoire après un certain temps de vole ?

Je lance le débat et attends vos idées ou solutions dans les commentaires ci-dessous.

Une école Suisse à développé un drone incassable, pourquoi ne pas creuser dans cette direction pour sécuriser un drone ?

L’école Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) à réalisé un drone original avec la particularité de pouvoir se relever en cas de chute :

Le drone est protégé par une structure en fils de fer qui lui permet de rebondir sur les obstacles les plus courants sans handicaper ses capacité aérodynamiques.

Pourquoi ne pas penser et développer un drone avec une armature qui protègerait ou encaisserait le choque en cas de crache ?

Notre article sur dji-nacelle-ronin/gimbal-3-axes

Leave a comment

Your email address will not be shared or published. Required fields are marked *